Se protéger

Pourquoi se protéger des moustiques ?

Dengue, Chikungunya et Zika sont des maladies régulièrement transmises par les moustiques dans les îles du Pacifique.
Il est important de vous en protéger en adoptant les gestes appropriés pour éviter :

– d’être contaminé lors d’une piqure de moustique
– de transmettre la maladie si vous êtes infecté

Des dispositifs électriques anti-moustique dans chaque pièce de vie ou des spirales à bruler vous aideront
à vous protéger, vous et vos proches, des désagréments occasionnés par une piqûre de moustique.
Ils permettront notamment de réduire la population de moustiques autour de votre logement et les risques
de propagation des épidémies de Dengue, de Chikungunya et de Zika.

En cause, le Moustique Aedes aegypti

Ce moustique, communément appelé moustique tigre, est un vecteur de transmission de la Dengue, du Chikunngunya et du Zika en Nouvelle Calédonie. Seule la femelle se nourrit de sang humain. Elle pique le jour et plus particulièrement en début de matinée ou fin de journée lors du couché du soleil.

On le reconnaît aisément : son corps est noir et comporte des taches et rayures blanches particulièrement présentes sur ses pattes arrières.

Ce moustique vit et se reproduit autour ou dans les habitations. Son rayon d’action est assez court, entre 50 et 150m de son lieu de ponte. La femelle peut pondre entre 30 et 100 œufs par ponte. Les larves vivent et se nourrissent dans l’eau etrespirent en surface. Il est donc important de faire disparaître toute eau stagnante autour de votre habitation pour éviter que les moustiques femelles puissent pondre leurs œufs et vous protéger de leurs piqures.

Processus de transmission par les moustiques

Afin de satisfaire son besoin en protéines, le moustique se nourrit de sang humain. Lorsqu’il pique, le moustique injecte du liquide salivaire (anticoagulant) et prélève une quantité de sang et éventuellement des virus ou parasites qui peuvent l’infecter. Lors d’une prochaine piqûre, si le moustique est infecté, c’est en injectant sa salive qu’il contaminera à son tour la personne qu’il pique.

La Dengue

Symptômes :
– une forte fièvre (39-40°)
– des courbatures généralisées
– des maux de tête
– des plaques rouges sur le corps

En cas de suspicion de contamination par la Dengue, ne jamais prendre d’aspirine ou de médicaments en contenant.

Le Chikungunya

Symptômes :
– une fièvre élevée qui apparaît brutalement
– des douleurs musculaires
– des douleurs articulaires (notamment aux poignets, chevilles et phalanges)
– des plaques rouges sur le corps
– des maux de tête
– des saignements de nez et/ou de gencives
– des démangeaisons sous les pieds

Le Zika

Symptômes :
– une fièvre modérée
– des éruptions sur la peau
– des maux de tête
– des douleurs musculaires et/ou articulaires
– une conjonctivite

Conduite à tenir
en cas de suspicion de contamination

Si vous pensez être infecté par l’une de ces maladies, consultez rapidement votre médecin.
Une prise de sang permettra de confirmer le diagnostique.